Pas de dessin

Publié le par Bati

Vous croyez que vous n'alliez trouver ici que dessins divers et gribouillis en série ?
Franchement, c'est ce que je pensais aussi, mais en ce début d'année, je n'en puis plus.

J'ai décidé de me mettre aussi à l'écrit, pour partager de temps à autre certaines réflexions que j'estime aujourd'hui de plus en plus indispensables à diffuser.
Mon intention n'est pas de commenter l'actualité ou de faire l'étalage de tout ce qui ne va  pas dans ce bas monde ma bonne dame, ou mon bon monsieur ; les comptoirs de bistrots, réels ou virtuels sont là pour ça.

J'ai plutôt un sujet de prédilection, une réfexion récurrente, allez disons-le, une obsession, qui accapare une bonne partie du travail de mes neurones et qui peut se résumer en la thèse suivante :
Nous faisons l'objet d'un ensemble de manipulations mentales, nous sommes victimes de désinformation plus ou moins subtile, et nous subissons constamment une multitude d'influences mal identifiées qui nuisent a une réflexion claire et productive.
Ces processus altèrent nos jugements au quotidien, s'emploient à rendre complexes des choses qui ne le sont peut-être pas, et tendent à nous convaincre qu'il n'y a pas de solution à de nombreux problèmes qui nous dépassent.

Il s'agit là d'un ensemble d'influences qui nous confortent dans un sentiment d'impuissance et nous amène à adhérer, dans nos assentiments comme dans nos révoltes, à ce qui ressemble à de plus en plus à un fonctionnement de troupeau.
 

Toute théorie du complot restant encore à prouver, l'objet de mes posts ne sera pas de dénoncer d'hypothétiques tenants d'un grand ordre mondial tout aussi occulte que néfaste, mais je ferai mon possible pour identifier et décrire quelques-uns de ces processus qui nous rendent plus con, qui tendent à nous faire prendre des vessies pour des lanternes, que ça soit avec mauvaise foi ou en toute ingénuité.

Affaire à suivre…entre quelques dessins tout de même
.

Commenter cet article

Bati 21/01/2009 13:34

Merci Françoise, et bravo aussi pour ton spectacle, on a passé un bon moment samedi soir avec mes amis.

En ce qui concerne les dangers de la multiplication de l'information, je reste plutôt positif.
Il y a des avantages :
- Naissance de nouveaux contrepouvoirs face à la perte d'indépendance des médias classique. ( rue 89.com, bakchich.info etc...)
- Possibilité d'exprimer ses opinions, ce qui, même si je te l'accorde, ça ressemble souvent au bistrot du coin, témoigne d'un besoin de s'impliquer voire même de se responsabiliser.
Et des inconvénients :
- Génération d'un bruit de fond important
- Publication d'informations sans vérification, sujette à caution etc.

En pesant le pour et le contre, je pense qu'il y a bien là un progrès, même si ça oblige certainement a faire plus d'effort pour s'informer, comparer les sources, vérifier...
Et rien n'empêche ceux qui le souhaitent de continuer à se reposer sur le travail des médias professionnels, dont il ne faut pourtant pas minimiser les limites liées à leur peu d' indépendance.

Françoise 19/01/2009 19:05

Je crois plutôt que cette multitude d'informations tue la réflexion, la décomplexifie, la réduit à peau de chagrin. Elle pousse à des raisonnements faciles, des certitudes, des idées toutes faites, une vulgarisation de la pensée. De là à trouver un bouc émissaire aux maux de ce monde, il n'y a qu'un pas... Restons vigilant !
Pour les dessins, Marc, je suis bluffée. C'est épatant ! J'aime particulièrement le portrait.

Bati 19/01/2009 13:50

Bruno, plein de bonnes remarques et de bonnes questions aussi, mais hem, un peu de patience, je vais essayer d'aborder les sujets dans un certain ordre, et ce sujet là viendra prochainement, promis.

Sur des questions aussi biaisées, toute la difficulté pour répondre est qu'il faut remonter le long d'une chaine de préalables pour avoir une chance d'apporter une réponse qui tienne la route.

Et merci aussi à Super-Susu qui écrit de Luang Prabang, où est encore moins enclin à regarder TF1

Susu 19/01/2009 02:26

500% OK avec cette reflexion a coeur ouvert !
Un bon conseil aux visiteurs du blog, evitez de regarder TF1 et toutes les TV realites pour sortir du troupeau des betes furieuses.
Je retourne a la lecture et a la meditation.
J'encourage l'artiste dans son inspiration libre meme desordonnee. Je visiterai ce blog ici au bord de la mer, au bord du Mekong ou ailleurs.

Bruno Bellamy 18/01/2009 18:28

La hiérarchie de l'information ? Voilà qui m'intéresse... :)

Quand j'entends notre gouvernement parler de ses ambitions de "labelliser" les sites web, inutile de dire que je frémis ! Qu'est-ce que tu proposerais, toi ?

Qui va dire ce qui est beau, ce qui est bon, ce qui est vrai ?

Entre ceux qui disent "les épinards c'est dégueulasse" au lieu d'admettre qu'ils n'aiment pas les épinards, mais que ça peut être bon pour quelqu'un d'autre, et les sièges éjectables qui menacent aujourd'hui tous les journalistes qui parlent trop ou trop mal de ce que font le Petit Nicolas ou ses amis, on peut se demander d'où viendra l'info avec laquelle on pourra, réellement, se documenter, et exercer son esprit critique...

En fait, il y a de plus en plus de bruit, déguisé en info, et ça peut nous laisser croire qu'il y a de plus en plus d'information, mais si ça se trouve, en valeur absolue, elle a réellement diminué.

Comment hiérarchiser ça, et séparer la vraie information des épinards ?