Starwatcher forever

Publié le par Bati

Le site d'un fan de Moebius, theairtightgarage.tumblr.com, a lancé une sorte d'hommage à Moebius, en invitant tous ceux qui le souhaite à réaliser une adaptation d'une de ses mythiques illustrations, à savoir le Starwarcher qui servit de couverture au recueil du même nom.

Je n'ai pas pu résister à participer, et voila ma contribution, dans un style on ne peut plus classique, mais pas non plus sans lien avec les formes bizarres que j'explore ici tous ces derniers temps...

 

 

Starwatcher-Bati-s.jpg

 

 

http://26.media.tumblr.com/tumblr_lccis9w5kp1qf0aafo1_500.jpg

 

Voici le Starwatcher original de Moeb

et on peut aussi aller voir toutes les autres les contributions ici, 

Commenter cet article

Olivier Ferra 20/12/2011 09:30

Salut Marc, ça y-est ma version est faite. Tu peux la voir ici:
http://dolma.over-blog.com/article-starwatcher-93332949.html
J'ai essayé de l'envoyer au site mais je ne sais pas si le message est passé. Si rien ne vient, je réessayerai !

Olivier Ferra 14/12/2011 11:01

Très chouette ton hommage. Une vraie continuité. Je vais essayer d'en faire un aussi...

Bati 17/12/2011 19:12



Merci Olivier, et j'attend avec plaisir de voir ta future contrib !



Marianne 02/09/2011 13:53


J'adore ton hommage...
C'est émouvant de voir à quel point ta démarche et celle de Moebius sont proches et en même temps, avec cette illustration, on peut mesurer la distance, la différence.
C'est assez difficile à exprimer mais je dirait que, pour moi, tes œuvres sont plus végétales, et celle de m'sieur Giraud, plus minérales malgré leur caractère organique.

J'aime vraiment énormément ce dessin. Une version "éclatée" du Starwatcher, avec un grain de folie et surtout, beaucoup de poésie...


Bati 04/09/2011 14:30



Merci pour ces impressions fortes...
J'avoue que ça m'a fait aussi tout drôle de me replonger dans cet univers graphique, et de réalimenter ce lien avec Moebius, sur lequel le temps ne semble avoir aucune prise. Je dois dire que je
me suis glissé dans le moule avec une vraie satisfaction. Ce trait me semble toujours si familier et comme couler de source...